Chaos (album extracts)

by Imperial

/
1.
Trash Thrash 03:00
The mask behind the wall The wall of the dark souls The souls of the black death The death masked by blood The blood of fire and terror The terror of the black night The night behind the graves The graves of the dark souls The souls of unholy pain The pain, le vin et le bourre-seins The cheese smells like the witch The witch from the kingdom of steel The steel under the dead The dead from the ancient gates The gates of power from hell The hell of fire and demons The demons of torment and fire The fire of torment still burns The burning flame of the power The power from unholy terror The terror morbid and evil The evil of the bloody night The night of the sacrifice The sacrifice for the vampire The vampire from the dark crypt The crypt of jesus christ The christ killed by Judas The Judas on the church gate The gate behind the mountains The mountains of bloody vengeance The vengeance cold like the war The war of fire which burns The burne dépasse de mon slip The sleep of the Countess spirit The spirit of fire and steel The steel of iron mask The mask behind the wall The wall of the dark souls The souls of the black death The death masked by blood The blood of fire and terror The terror of the black night The night behind the graves The graves of the dark souls The souls of unholy pain The pain, le vin et le bourre-seins The cheese smells like the witch The witch from the kingdom of steel The steel pulses his imperial Majesty The majesty of burning forces The forces from the dark sky The sky sec sans glaçons The ice burns in my veins My veins iced dans ma burne Mr Burns comes with his trashes This Thrash is trash like his ashes Like the massive trashes of the masses Thrash is back to kick asses From the trashes of the masses Thrash is back to kick asses
2.
Cyberanus 02:46
Tu as le dernier cri Le high-tech plus ultra Quand tu le sors, tu jouis Car personne d’autre ne l’a T’as un iGode mobile Qui fait aussi vibromasseur sans fil T’as plus besoin d’acheter des piles Tu le gardes même quand t’es en ville Quand tu le branches en USB Directement connecté à ton PC Grâce à sa webcam intégrée A sa touche « auto-lubrifier » Tu montres ton cul au monde entier Tes germes anales dissimulés Tes hémorroïdes desséchés Un caca qui pointe le bout de son nez Tu as le dernier cri Le high-tech plus ultra Quand tu le sors, tu jouis Car personne d’autre ne l’a Tu postes les films de ton iGode Sur la première page de ton blog Grâce à son design épuré Qui te lâche un jet de purée Lorsqu’on essaye de t’appeler Tu prends ton temps pour décrocher Lorsqu’on t’envoie un message Il se met en mode vibreur C’est parti pour le massage Autonomie vingt quatre heures Lorsqu’on t’envoie des SMS Tu écartes encore plus les fesses Tu as besoin de tendresse Sauf qu’un iGode, c’est pour les gonzesses Le trou du cul infesté de SPAMS T’as pas installé d’anti-virus Le iGode, c’est pour les dames Ça t’as irrité tout l’anus Tu pousses un dernier cri Un dernier cri de joie Quand tu le sors tu jouis Mais plus personne n’est là Quand tu le branches en USB Directement connecté à ton PC Grâce à sa webcam intégrée A sa touche « auto-lubrifier » Tu montres ton cul au monde entier Tes germes anales dissimulés Tes hémorroïdes desséchés Un caca qui pointe le bout de son nez Tu as le dernier cri Le high-tech plus ultra Quand tu le sors, tu jouis Car personne d’autre ne l’a Tu pousses un dernier cri Un dernier cri de joie Quand tu le sors tu jouis Mais plus personne n’est là Tu as le dernier cri Le high-tech plus ultra Quand tu le sors, tu jouis Car personne d’autre ne l’a Tu pousses un dernier cri Un dernier cri de joie Quand tu le sors tu jouis Mais plus personne n’est là
3.
Un jour viendra Tu vas crever Tout comme moi Tu crèveras Tu auras beau perdre ta vie A vouloir la gagner A n’importe quel prix Celui de ta liberté Un jour viendra Tu auras beau avoir l’air Tu auras beau chercher Elle te trouvera Tout comme moi Tu vas crever Un jour viendra Tu auras beau vouloir le pouvoir Tu auras beau chercher à posséder C’est elle qui te possèdera Tout comme moi Tu vas crever Tu auras beau être beau Tu auras beau chercher à dominer Tu es déjà condamné Tu auras beau te crever Tu auras beau te creuser Ta propre tombe Tu auras beau la retourner la question Elle s’en ira comme elle est venue Tout comme toi Un jour viendra… Tu vas crever Tu vas crever Tu auras beau creuser pour t’enterrer Tu as perdu ta vie, elle t’as retrouvée Tout comme moi Un jour viendra, tu vas crever Tu auras beau creuser pour t’enterrer Tu auras beau pourrir la vermine Elle ne meurt pas mais te domine Tu tomberas comme un domino Dans ton caveau, le dos miné Tu as perdu ta vie, elle t’as retrouvée Tout comme moi Un jour viendra, tu vas crever
4.
Nibiru 02:34
Me & you Sur Nibiru Ça serait fou Mon chou Me & you Sur Nibiru On serait chez nous Pour pas un sou Sur notre canapé On se ferait kidnapper Par une bande d’E.T. Trajet tous frais payés Tu me taillerais le bout Même si ma combi te gêne Je prendrais soin de ton minou Sans mon masque à oxygène Nibiru tu vas kiffer Tu pourras te faire bronzer Les seins, les jarrets et la raie Là- bas, c’est l’été toute l’année Y a des palmiers déshydratés Y a le soleil juste à côté Je sais que sans tes UV’s Tu m’en voudrais, bébé Toi et moi on partira On fuira comme des rats La terre ressemble déjà A une croquette pour chat Y aura Raël Et ses pucelles Y aura Bambi Y aura Barbie Tu verras tout est grand Même les gens Ils ont deux dents devant Comme les éléphants Sur Nibiru Y aura Cthulhu Y aura Jésus Et aussi Bézu J’te ferais pleins de bébés On pourra tous les cloner Tu mangeras des poissons pas nés Moi je préfère ton crustacé J’me ferai greffer deux tentacules Pour mieux t’enlasser pendant que je t’en…ta culotte J’me ferai greffer une deuxième brioche Pour mieux t’enlasser pendant que je t’en…mène au cinoche Y aura Raël Et ses pucelles Y aura Bambi Y aura Barbie Sur Nibiru Y aura Cthulhu Y aura Jésus Et aussi Bézu Me & you Sur Nibiru Ça serait fou Mon chou Me & you Sur Nibiru On serait chez nous Pour pas un sou
5.
La Canine 03:31
Caché derrière ma cape Assoiffé de sang Rejeté par mon clan A cause de mon handicap Je remue ciel et terre Pour trouver un enfant Et lui planter ma dent Du crâne jusqu’aux viscères T’as une dent contre La Canine Mon nom c’est « La Canine » Celle-ci mesurant plus d’un bras J’ai perdu l’autre au combat Mais t’inquiètes qu’elle toute seule elle abime J’empale ta cervelle Collante comme mes semelles Encore un peu d’rouge à lèvre Et je t’embroche comme un lièvre T’as une dent contre La Canine Quand tu l’aperçois Briller dans la pénombre Il est trop tard pour toi Elle te découpe comme un concombre Je ressemble à un morse Mais je bombe quand même le torse Sinon j’raye le parquet Je passe mon temps à l’affuter…. Ton hémoglobine Est mon adrénaline Viens là que j’te câline Du coin de la babine Ton corps, je ravine De ton sang je m’avine Depuis que j’ai stoppé la bibine Je titube vers ma colline Entend mon grognement qui résonne à perte de vue « Embrasses moi la gueule sur le coin du cul! » Entend mon grognement qui résonne à perte de vue « Embrasses moi la gueule sur le coin du cul! » Caché derrière ma cape Assoiffé de sang Rejeté par mon clan A cause de mon handicap Je remue ciel et terre Pour trouver un enfant Et lui planter ma dent Du crâne jusqu’aux viscères T’as une dent contre La Canine… La Canine… T’as une dent contre La Canine… La Canine…
6.
aujourd’hui j’ai mal au bide la bouche fétide et le cul putride suppurant d’hémorroïdes assis debout…assis debout ou la tête entre les genoux pour chier je pleure un bon coup et le sang pisse au fond du trou j’ai mangé ta mère gastro ou empoisonnement mon bide n’a plus 20 ans ma bouche, toutes ses dents pour bien mâchouiller ta maman entre avoir le cul en chou-fleur chier/vomir pendant des heures et pousser des cris de douleurs j’aurais mieux fait de manger ta sœur… …mais j’ai mangé ta mère avalant de l’air en avalant ta mère devant comme derrière ça ressort comme un geyser j’ai vomi ta mère coups de couteaux dans le ventre et envie de rendre tous ces prouts sans attendre se bousculent pour me pourfendre…l’anus la chape commence à s’étendre l’ambiance pesante bruyante et odorante ça y est j’ai la coulante…aux fesses j’ai chié ta mère ta maman chérie oui, j’ai chié ta mère j’ai chié ta mère j’en ai fait une crotte qui maintenant macère au fond de mes chiottes
7.
DarKnight 02:05
After twilight Comes midnight When it’s midnight See the moonlight When it’s moonlight This is the night When it’s the night There’s a light Where there’s a light There’s a moonlight Where there’s a moonlight There’s a light sky When the dark’s light It’s tonight When it’s tonight Comes the knight When it’s the night I must fight When i fight Against the knight Where there’s the knight There’re swords which bright When swords bright There’s a dark light When sky’s bright At moonlight We must fight Forget the night When i fight For the dark light When i fight At midnight Agains’t the knight My sword’s light By the moonlight We live at night At Twilight It’s not midnight There’s too much light It’s not the night When it’s twilight I don’t fight …
8.
Noir 02:33
je vie dans une cave en ville je suis underground un hublot et des barreaux me servent de fenêtre vue imprenable sur le trottoir et sur les merdes de clébards je compose de la musique dans le noir avec mes amis rats, blattes, et cafards je vie dans la puanteur je suis blanc, je ne sors jamais seule ma main droite est bronzée elle voie le jour à travers les barreaux lorsque je la sors pour dire bonjour pour serrer la main de mon impresario je lui refile pour l’occasion la maquette de mon new album je m’éclaire à la bougie je me lave dans les égouts je chie et je pisse dans les coins je me fais livrer des pizzas déjà coupées en portions sinon elles passent pas entre les barreaux mes potes me trouvent si underground qu’ils ne viennent même plus me voir noir, comme le vernis à ongles sur mes doigts de pieds noir, comme mes chiottes quand l’ampoule a grillé noir comme mes poils de cul cramés au briquet noir comme mon par terre qui sert de cendrier noir la couleur dans mon placard où vivent mes amis rats, blattes, et cafards qui grattent à la porte pour sortir le soir qui tous les matins chient dans mon plumard je vie dans une cave en ville je suis underground un hublot et des barreaux me servent de fenêtre je vie comme un fanatique aveuglé par ma musique son bourdonnement frénétique aux rythmes bordéliques des années de pratique entourré de chinkungunias de leurs bourdonnements frénétiques au rythme où ils me piquent Noir… je vie dans la puanteur je suis blanc, je ne sors jamais seule ma main droite est bronzée elle voie le jour à travers les barreaux je m’éclaire à la bougie je me lave dans les égouts je chie et je pisse dans les coins je me fais livrer des pizzas déjà coupées en portions sinon elles passent pas entre les barreaux mes potes me trouvent si underground qu’ils ne viennent même plus me voir je vie dans une cave en ville et je ne lache pas l’affaire un hublot et des barreaux me servent de fenêtre vue imprenable sur le trottoir et sur les merdes de clébards je compose de la musique dans le noir avec mes amis rats, blattes, et cafards
9.
Carnivores 04:25
Derrière ton écran Regardes le ciel Je vide tes poches Regardes la mer Je pioche Regardes mes yeux Dehors la vie c’est moche Fermes les tiens Oublies ton nom Retiens le mien Oublies tes proches La fin du monde approche Je te sers sur un plateau TV Du bonheur, de l’espoir en cadeau Je les ai choisi pour toi Ils tournent déjà en boucle dans ton cerveau La télé crois-y comme Nicole Je te racole, je te bricole Tes gosses n’ont plus besoin d’aller à l’école Ni de danser des farandoles Pour que leurs rétines se décollent Désormais, c’est moi leur idole Ces putes, ces idoles que tu adules Elles sont toutes minuscules Elles vivent dans une bulle Comme des pustules Qui éclatent sur ton écran Comme des boutons De ta télécommandemment Écrasés par tes doigts La pression… Je te la met bien jusqu’aux boyaux Tu deviens complètement parano Avant, t’étais un bobo Maintenant, tu es mon robot Qui paye pour que je pollue en gros Ta misérable vie de mégot Je te fume et t’écrase illico Assis au chaud près du feu dans mon château A la météo Satan pète Je joue de la «HAARP» en cachette Un jour je serai ton prophète Pendant que tu ramasseras les miettes Tu fais parti de mon armée Prête à acheter, prête à payer Ton droit d’exister Ton sang pour ma santé Ta santé pour mon sang Tu la sens monter Tu la sens monter la pression Comme un karsher de pisse Besoin d’évacuer de l’hypertension Savoures bien cette mousse de vices Jusqu’à ce que tu tousses et vomisses Je te pousse vers le précipice Jusqu’à ce que tu glisses Carnivores, carnivores Bouffez-vous entre vous Sans aucun remord Dans ce monde de fous Vomissez vos morts J’irai jusqu’au bout Gore est votre sort Mais le mien, pas du tout Je te la met bien jusqu’aux boyaux Tu deviens complètement parano Avant t’étais un bobo Maintenant tu es mon robot Qui paye pour que je pollue en gros Ta misérable vie de mégot Je te fume et t’écrase illico Assis au chaud près du feu dans mon château Je t’interdis de penser Je t’interdis de rêver Je t’interdis de crier Je t’interdis d’éteindre ta télé….
10.
Hellfire 03:11
Hell fire is burn Je fais cuire des saucisses In hell there’s no return Et des côtelettes d’agneau Hell is a bad place to be Mais comme y a des demons vegans Hell fire burning my soul J’ai mis des brochettes de tofu Hell hell hell hellfire Fire fire fire Hell hell hell hellfire Fire fire fire … Hell fire still burns Merde me suis cramé les doigts In hell of unholy evil Encore dix minutes et elle est cuite Satan burns in hell fire Tu peux tourner la mienne STP? I feel this evil power Y a mayo, moutarde ou ketchup Hell Hellfire Hell Hellfire … Hell fire is burn Je fais cuire des marrons In hell there’s no return Et je fume du saumon Hell is a bad place to be Mais comme y a des demons vegans Hell fire burn in my veins J’ai mis des brochettes champignons/poivrons Hell fire still burns Merde me suis cramé les poils du nez In hell for the sacrifice Et ma brochette carbonisée Satan burns in hell fire Tu veux celle avec les yeux de Sarko? I feel this evil force of evil En dessert y a « glace fondue à la noix d’coco » Hellfire Hellfire Hellfire … Fire is burn Je fais cuire des saucisses There’s no return Et des côtelettes d’agneau Hell is a bad place Mais comme y a des demons vegans Hell fire burning J’ai mis des brochettes de tofu Hell fire still burns Merde me suis cramé les doigts In hell of unholy evil Encore dix minutes et elle est cuite Satan burns in hell fire Tu peux tourner la mienne STP? I feel this evil power Y a mayo, moutarde ou ketchup Hellfire , Hellfire, Hellfire …
11.
En Glaire 01:46
je suis une glaire et tous les matins je zone dans ta gorge tu te demandes à quoi je sers en cherchant un mouchoir dans tes poches avec les nerfs lorsque tu craches je me décroche soudain ta voix devient claire aussi glaire que de l’eau de roche je suis une glaire enfermée dans ta caboche je vire du marron au vert dès que l’hiver se rapproche tu me ravales quand t’es en public mais toujours je remonte par le conduit alors tu me gardes et me mâches comme de la chique car plus je remonte et plus je grossie avec mon glaire dans son fourreau je pars en glaire, “le glaviot à l’assaut!” je me bats contre des sirops expectorants je suis une glaire vite je m’enfuie vers le haut pour sortir comme un torrent qui coule dans ton lavabo ou qui reste entre tes dents car même crachée, je me cacherai car même mâchée, tu te moucheras et tu me ravaleras (dans ta gorge) tant que tu dors je suis là (de la morve) tant que tu tousses je suis là (dans ta gorge) tant qu’il y aura le tabac (et le sirop de grove) pollutions et pics d’ozone là je deviens tout jaune et quand je vire au fluo c’est la moko (qu’à dix) je suis une glaire et tous les matins je sonne le glas (viot) je suis une glaire et tous les matins je sonne le glas (viot) je suis une glaire (dans une glairière) je suis une glaire (et je te fais la misère)
12.
Alienatom 02:02
They shit on Earth It smells evil The human shit Alien atom They rain on earth clouds are loud Ocean of piss Alien pussy Alienatom Alienatom Alienatom All around us The gastric space Alien shit Is what we are The black hole The holy shit Alien asshole Kiss your god Earth is a toilet For alien pussies UFO suppositories Gastric galaxies Big bang expansion Alien fart Intestinal winds Interstellar deflagration UFO in the night Big dildo in the sky Stratosphere vibrates Atmosphere is wet Big bang expansion Alien fart Intestinal winds Interstellar deflagration UFO in the night Big dildo in the sky Stratosphere vibrates Atmosphere is wet Cosmic farts resound Volcanic boils explosions Earth is a tampon For alien Ladies pussies They shit on Earth It smells evil The human shit Alien atom They rain on earth Clouds are loud Ocean of piss Alien pussy Alienatom Alienatom Alienatom We come all from alien assholes From between their cheets come all peoples Next time look down in your toilets You will see billions of new planets

about

Third Imperial album.

credits

released August 1, 2014

Qojau: Guitars
Skrow: vocals, drums, bass.

Composed & recorded by Imperial 2010/2011.
Mixed in 2014 by Imperial. Assistant producer SomniaK.

IMPERIAL "Chaos" album is edited by Triumph Ov Death records in collaboration with O.P.N.. 12 tracks digipack CD limited to 500 copies, includes a 12 pages booklet which contains lyrics + translations & some artworks by André Reina. Complete layout by Skrow.

Available on Triumph Ov Death records.

license

tags

about

Imperial Marseille, France

Imperial is a french Extreme Metal band formed in 1992 by Qojau & Skrow.

contact / help

Contact Imperial

Report this album or account

If you like Imperial, you may also like: